Laurent Lamothe, nouveau Premier Ministre ratifié par le Parlement et le Sénat

Depuis sa prise de fonction, le chef de l’Etat Michel Martelly a difficilement composé avec le pouvoir législatif. Suite à la démission du Premier Ministre Gary Conille, le président a nommé un remplaçant ce 14 mai : Laurent Lamotte, alors Ministre des Affaires Etrangères.

Garry Conille, investi en octobre 2011, s’est rapidement trouvé dans l’incapacité de travailler avec le président Martelly. La Constitution d’Haïti ne reconnaissant pas la double nationalité, une enquête lancée par le Parlement visait depuis plusieurs mois les Ministres en fonction, ainsi que le Président. Suite à plusieurs mois de pression, Carry Conille a présenté sa démission le 16 mars.

Le Président Martelly s’est vu contraint de nommer un nouveau Premier Ministre, dans un contexte institutionnel qui ne lui est pas favorable. En effet, faute de majorité àla Chambredes députés, c’est au Parlement de valider le choix du chef du gouvernement, devant également être ratifié par le Sénat.

Or Michel Martelly se heurte à un Parlement dominé par le parti sortant INITE de l’ex-président René Préval, majoritaire dans les deux Chambres.  Ce lourd processus politique imposé parla Constitutiona pour but de protéger Haïti de toute dérive autoritaire.

Il a fallu plus de deux mois pour que les parlementaires ratifient le choix du président, à savoir son Ministre des Affaires Etrangères : Laurent Lamothe. Cet entrepreneur de 39 ans doit désormais composer son gouvernement et faire valider sa politique générale auprès des députés et sénateurs.