Qu’est ce qu’un jumelage numérique?

Pour commencer

Pour qu’un jumelage soit réussi, il faut débuter par quelques échanges de correspondances entre les deux classes. Cela permet d’instaurer une relation entre les classes qui deviendra ensuite une routine. Les enseignants haïtiens prennent alors l’habitude de consulter régulièrement leurs e-mails, et profitent de formations en TICE pour maitriser l’outil informatique de façon autonome.

Les contenus de ces premiers échanges abordent les intérêts des élèves pour leur camarade des classes jumelles : comment s’organise leur journée, comment se passe la classe dans leur pays, quel temps fait-il,…

Les travaux

Une fois cette première étape passée et la routine installée, les enseignants proposent des activités coréalisées entre les deux classes. L’objectif est non seulement d’inscrire les activités dans les programmes scolaires, mais également de favoriser le travail d’équipe et développer l’esprit de coopération.

Cirta Jean-François, directrice de l’EFACAP de Kenscoff, et Sylvain Taussac de l’Académie de Montpellier sont en charge du suivi des enseignants engagés dans le jumelage.